ThibaudEpeche

GaleriesManifestations en 2011

Manifestation contre la loi LOPPSI 2, Chambéry, janvier 2010

Manifestation contre la loi LOPPSI 2 à Chambéry le 18 janvier 2010.

Manifestation contre la loi LOPPSI 2, Chambéry, janvier 2010

Manifestation contre la loi LOPPSI 2 à Chambéry le 18 janvier 2010.

Rassemblement Trocadéro 19/03/11, soutien au peuple libyen

Rassemblement de soutien au peuple libyen, 19 mars 2011, Parvis des Droits de l’Homme, Paris.

Rassemblement Trocadéro 19/03/11, soutien au peuple libyen

Rassemblement de soutien au peuple libyen, 19 mars 2011, Parvis des Droits de l’Homme, Paris.

Rassemblement à Paris le 20 mars 2001, à l'appel du réseau So

Rassemblement à Paris (près de l'Assemblée Nationale) le 20 mars 2001, à l'appel du réseau Sortir du nucléaire.

Rassemblement à Paris le 20 mars 2001, à l'appel du réseau So

Rassemblement à Paris (près de l'Assemblée Nationale) le 20 mars 2001, à l'appel du réseau Sortir du nucléaire.

Rassemblement à Paris le 20 mars 2001, à l'appel du réseau So

Rassemblement à Paris (près de l'Assemblée Nationale) le 20 mars 2001, à l'appel du réseau Sortir du nucléaire. Une “brigade de clowns” était aussi présente.

Rassemblement à Paris le 20 mars 2001, à l'appel du réseau So

Rassemblement à Paris (près de l'Assemblée Nationale) le 20 mars 2001, à l'appel du réseau Sortir du nucléaire.

Rassemblement à Paris le 20 mars 2001, à l'appel du réseau So

Rassemblement à Paris (près de l'Assemblée Nationale) le 20 mars 2001, à l'appel du réseau Sortir du nucléaire. Une “brigade de clowns” était aussi présente.

52ème action des déboulonneurs

Désobéissance civile contre l'invasion publicitaire Métro Tuileries, 25/03/2011 19h : rdv pour la 52ème action des déboulonneurs. Ce collectif, né en 2005 en région parisienne (à noter que de nombreux collectifs ont maintenant vu le jour dans plus d'une douzaine d'autres villes) a pour habitude de se réunir chaque fin de mois afin de demander la limitation de la publicité dans l'espace public. Objectif : 50x70cm, densité raisonnable (fonction du nombre d'habitants), suppression des panneaux lumineux et animé. Le collectif entend aussi faire reconnaître la liberté de recevoir (ou non) les messages diffusés dans l'espace public (liberté de réception). Mode d'action : la désobéissance civile. Les barbouilleurs ne vont ainsi pas “tagger” les affiches publicitaires mais plus exactement y apposer des messages, tout en revendiquant (et assumant) leur acte. Cette nuance leur a récemment valu la relaxe (jugement rendu le 2 avril 2010 par la 13ème Chambre correctionnelle du TGI de Paris), le tribunal statuant qu'ils exerçaient leur liberté d'expression et de communication (au même titre que la pub). On passe la Seine et rejoint le musée d'Orsay. La destination devient plus claire lorsqu'apparaît cette immense bâche publicitaire. Renseignement pris, elle fait 253m². Deux personnes se détachent du groupe. Pas de corps à corps possible : l'accès à la bâche est bloqué par une palissade de chantier. Exit donc le barbouillage rituel (messages, revendications) à la bombe de peinture. Stratégie de repli, des œufs remplis de peinture. Les trois policiers (en civil) qui suivent le rassemblement depuis le début laissent faire puis attendent l'arrivée de deux fourgons de police pour procéder au contrôle d'identité et à l'interpellation des deux désobéisseurs, ayant entre temps brandi leurs papiers d'identité.

52ème action des déboulonneurs

Désobéissance civile contre l'invasion publicitaire. Métro Tuileries, 25/03/2011 19h : rdv pour la 52ème action des déboulonneurs (http://www.deboulonneurs.org), barbouillage d'une bâche publicitaire de 253m² (musée d'Orsay).

52ème action des déboulonneurs

Désobéissance civile contre l'invasion publicitaire. Métro Tuileries, 25/03/2011 19h : rdv pour la 52ème action des déboulonneurs (http://www.deboulonneurs.org), barbouillage d'une bâche publicitaire de 253m² (musée d'Orsay).

52ème action des déboulonneurs

Désobéissance civile contre l'invasion publicitaire. Métro Tuileries, 25/03/2011 19h : rdv pour la 52ème action des déboulonneurs (http://www.deboulonneurs.org), barbouillage d'une bâche publicitaire de 253m² (musée d'Orsay).

Manifestation gare du Nord à l'appel du collectif 21 avril (http://collectif21avril.tumblr.com/)

Manifestation gare du Nord à l'appel du collectif 21 avril (http://collectif21avril.tumblr.com/)

Un policier empêche un photo-journaliste de faire des photos

“Circulez, rien à voir”. Un policier entrave le travail d'un photo-journaliste à la gare du Nord lors d'une manifestation le 21/04/2011 à l'appel du collectif 21 avril (http://collectif21avril.tumblr.com/).

Un policier entrave le travail d'un photo-journaliste

“Circulez, rien à voir”. Un policier entrave le travail d'un photo-journaliste à la gare du Nord lors d'une manifestation le 21/04/2011 à l'appel du collectif 21 avril (http://collectif21avril.tumblr.com/).

22 avril 2011, une trentaine de militant décide de soumettre l'Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) à une “visite décennale” et demande sa fermeture, estimant qu'elle ne rempli pas son rôle de gardien indépendant. Communiqué du collectif Stop EPR2 :" Depuis ce matin 10h00, une trentaine de militants du collectif Stop EPR2 soumettent l'Autorité de Sûreté du Nucléaire (ASN) à une «visite d'inspection décennale». Pour plus de sûreté, ils ont fermé les grilles du siège parisien de cette institution, avec le concours des forces de l’ordre qui en condamnent l’entrée. Ils demandent la fermeture des centrales nucléaires situées en zones sismiques ou inondables.A ce stade, les militants demandent à l'ASN de s'expliquer :- sur l'absence de sanctions à l'encontre d'EDF, qui a pourtant falsifié fin 2002 des données sismiques pour ne pas avoir à fermer purement et simplement plusieurs de ses centrales nucléaires (Chinon, Bugey, Saint-Alban, Cruas, Civaux, Tricastin, Fessenheim...), faute de pouvoir entreprendre des travaux jugés au pire « impraticables et irréalisables, des impasses », et dans le meilleur des cas, « trop coûteux » (1,9 milliards d'Euros). [L'Express 18.03.2011]- sur la non fermeture des centrales nucléaires situées en zone sismique et inondables (Blayais, Gravelines, Paluel, Penly, Saint-Laurent, Bugey, Saint-Alban, Cruas...). [source : carte du Ministère de l'Ecologie et du CEA]- sur la validation des deux réacteurs EPR 1 et 2 alors que l'homologue britannique de l'ASN (la NII) a découvert de son côté que le système de contrôle-commande, mécanisme de sûreté majeur en cas de crise climatique ou sismique, était défaillant. "

22 avril 2011, une trentaine de militant décide de soumettre l'Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) à une “visite décennale” et demande sa fermeture, estimant qu'elle ne rempli pas son rôle de gardien indépendant. Communiqué du collectif Stop EPR2 : " Depuis ce matin 10h00, une trentaine de militants du collectif Stop EPR2 soumettent l'Autorité de Sûreté du Nucléaire (ASN) à une «visite d'inspection décennale». Pour plus de sûreté, ils ont fermé les grilles du siège parisien de cette institution, avec le concours des forces de l’ordre qui en condamnent l’entrée. Ils demandent la fermeture des centrales nucléaires situées en zones sismiques ou inondables. A ce stade, les militants demandent à l'ASN de s'expliquer : - sur l'absence de sanctions à l'encontre d'EDF, qui a pourtant falsifié fin 2002 des données sismiques pour ne pas avoir à fermer purement et simplement plusieurs de ses centrales nucléaires (Chinon, Bugey, Saint-Alban, Cruas, Civaux, Tricastin, Fessenheim...), faute de pouvoir entreprendre des travaux jugés au pire « impraticables et irréalisables, des impasses », et dans le meilleur des cas, « trop coûteux » (1,9 milliards d'Euros). [L'Express 18.03.2011] - sur la non fermeture des centrales nucléaires situées en zone sismique et inondables (Blayais, Gravelines, Paluel, Penly, Saint-Laurent, Bugey, Saint-Alban, Cruas...). [source : carte du Ministère de l'Ecologie et du CEA] - sur la validation des deux réacteurs EPR 1 et 2 alors que l'homologue britannique de l'ASN (la NII) a découvert de son côté que le système de contrôle-commande, mécanisme de sûreté majeur en cas de crise climatique ou sismique, était défaillant. "

18-2550

19-2559

20-2573

21-2634

22-2671

53ème action du collectif des déboulonneurs

Retour avec Antonin sur la dernière action antipub parisienne (le 29 avril 2011). Souhaites-tu me donner tes impressions ? Pas de soucis ! C'est ta combientème participation ? Qu'as tu pensé de l'attitude de la police ? Deuxième action des déboulonneurs de Paris pour moi. La première fois c'était en janvier dans le métro, contre les écrans espions. Le second coup d'éclat contre le système publicitaire a été dirigé sur une cible plus classique, trois grands panneaux. La police a été très cool. Nous avons pu barbouiller les panneaux tranquillement sans être arrêté tout des suite. Ils nous ont même laissé chanter avec les sympathisants pendant qu'ils nous encerclaient. Au commissariat ça c'est bien passé aussi. Je ne sais pas si c'est toi qui a choisi ces panneaux. Je pose quand même la question : pourquoi ceux là ? (illégaux ?) Panneau d'affichage associatif Non ce n'est pas moi, cependant nous ne privilégions pas spécialement les panneaux illégaux. Nous nous concentrons sur notre revendication qui est la réduction de la taille des panneaux publicitaires à un format de 50x70cm donc tout panneau en dehors de ce calibrage est suceptible de devenir la cible des déboulonneurs. Par ailleurs, ces panneaux étaient juste à coté d'un petit panneau d'affichage associatif (ndlr : cf. photo °12). La différence était flagrante et cela dénote bien le peu d'importance que notre société accorde à la vie publique. Par contre, les marchandises ont la belle vie. Consommer, ça c'est encouragé… S'occuper de politique en revanche, vu que ça ce consomme pas, c'est pas très utile… J'en profite aussi pour annoncer que début septembre trois procès entamés contre les déboulonneurs auront lieux. Nous avons besoin du soutien de tous les citoyens qui se sentent concernés par notre combat pour poursuivre la lutte et atteindre nos objectifs ! Site du collectif : http://deboulonneurs.org Compte rendu de cette 53

53ème action du collectif des déboulonneurs

53ème action du collectif des déboulonneurs

53ème action du collectif des déboulonneurs

53ème action du collectif des déboulonneurs

Rassemblement #frenchrevolution à Chambéry, place des Élépha

Mercredi 2 juin 2011. Suite aux rassemblements espagnols puis français (qui eux même font suite aux révolutions arabes), des dizaines de personnes se réunissent à Chambéry, place des Éléphants (plus communément, les 4 sans cul).

29-0609

30-0643

Clan du néon à Chambéry

Des indignés ? Mercredi 2 juin avait lieu le premier rassemblement chambérien des « indignés ». Prises de parole, en public, ou en plus petit comité, lors desquels de nombreux « coups de gueule » pouvaient être entendu. Il n'en fallait pas plus pour qu'un petit groupe en ayant marre du gaspillage décide de mener une action du type « Clan du Néon » à Chambéry… Le lendemain, place des Éléphants, 20h30 Il fait encore jour, le groupe pense attendre la nuit avant d'agir. Cependant la plupart des enseignes sont déjà éclairées… Alors qu'elles sont fermées (férié) ! Boulevard de la Colonne, Rue de Boigne, place St Léger, … Au total plus d'une quarantaine de néons auront été éteint ! Mode d'action non-violent Muni d'une perche ou au gré de diverses acrobaties, il leur suffit simplement d'abaisser le levier permettant l'extinction… Petite précision des activistes, qui ne ciblent ni les pharmacies de garde ni les commerces encore ouvert. Afin de sensibiliser les commerçants et pour les avertir de l'action (afin qu'ils puissent décider ou non de relever le levier), un tract au nom du Clan du Néon est déposé à chaque fois. Gaspillage ? Pollution lumineuse ? Gaspillage, et omniprésence de la publicité sont au cœur des revendications, ainsi que la pollution lumineuse, très présente en ville, qui empêche ainsi toute observation du cosmos…

Clan du néon à Chambéry

  • 1